Rétrospective : Dolorès Wilson, 4 décembre 2021 – monstres, maracas et piment rouge !

Ce samedi après-midi de décembre, il y avait du monde à la MJC ! Des enfants, des parents et des grands-parents entre 7 et 77 ans.

La compagnie Les Belles Oreilles mettait en scène trois aventures de Dolorès Wilson, personnage créé par l’illustratrice Aurore Petit, pour notre plus grand plaisir.

Turbulences à bord

Panique au Mini-Market

Hypnose au château

Trois épisodes, dans lesquels Dolorès, « intérimaire de l’impossible », sorte d’Astérix revisité et féminisé, traverse les pires épreuves à coup de potion magique « piment-chantilly ! »

Le spectacle nous immerge dans l’univers de Dolorès, es objets de toutes sortes peuplent le décor : gyrophare, sabre, valise, bouillotte, paella et grande penderie multicolore qui se dresse en fond de scène. Bric-à-brac joyeux, régulièrement égayé par un refrain entraînant à la gloire de Dolorès et par des bruitages étonnants et poétiques obtenus d’objets improbables et du concours du public invité à participer. Le résultat est magique ! C’est très drôle, plein de trouvailles et de créativité.

 

En sortant du spectacle, les enfants ont participé à des ateliers créatifs et goûté aux « tartines à l’ancienne », myrtille ou fraise, que les plus grands ont apprécié aussi !

Les enfants sont repartis ravis avec dans leurs bras des affiches du spectacle et des maracas fabriqués par leurs soins.

 

Christiane A-B.

©Hugues Levert

Aucun commentaire

Déposer une réponse