Maison des Jeunes et de la Culture de Voiron http://www.mjc-voiron.org Tue, 31 Jul 2018 15:31:48 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.8 120856941 Pass’Sport & Culture pour les CM1 et CM2 http://www.mjc-voiron.org/2018/07/passsport-culture-pour-les-cm1-et-cm2/ http://www.mjc-voiron.org/2018/07/passsport-culture-pour-les-cm1-et-cm2/#respond Fri, 27 Jul 2018 13:39:15 +0000 http://www.mjc-voiron.org/?p=7438 Pour la 3e année, la ville de Voiron reconduit le Pass'Sport & Culture, pour les élèves voironnais scolarisés en CM1 et CM2 :  ce dispositif permet de financer l'inscription à une activité régulière à hauteur de 50% (dans la limite de 50€).

> liste des activités concernées :

Le document Pass'Sport & Culture sera distribué aux familles dès la rentrée scolaire.

]]>
http://www.mjc-voiron.org/2018/07/passsport-culture-pour-les-cm1-et-cm2/feed/ 0 7438
Très nombreux public pour la dernière journée d’Emotions de Rue http://www.mjc-voiron.org/2018/07/tres-nombreux-public-pour-la-derniere-journee-demotions-de-rue/ http://www.mjc-voiron.org/2018/07/tres-nombreux-public-pour-la-derniere-journee-demotions-de-rue/#respond Fri, 27 Jul 2018 12:25:14 +0000 http://www.mjc-voiron.org/?p=11405 Malgré une météo incertaine entraînant le déplacement des deux derniers spectacles à l'école Jules Ferry au lieu de la place de L'Europe et de l'esplanade du Colombier, un très nombreux public a répondu présent pour assister aux 2 derniers spectacles de cette 27ème édition.

Le premier spectacle (théâtre, humour et mentalisme) était l'oeuvre de la Cie Les Décatalogués : "La Méthode Urbain". Marc-André Urbain, coach certifié, nous montre comment les puissants d'aujourd'hui sont parvenus à devenir riche, à contrôler l'opinion publique et à bâtir un monde meilleur.

"La Méthode Urbain" par la Cie Les Décatalogués

 

La Cie Super Super nous a présenté pour terminer son spectacle désopilant "Plouf & Replouf" ou comment deux nageurs se lancent dans la natation synchronisée en duo. Spectacle sans paroles, les images en disent plus qu'un long discours !

"Plouf & Replouf" par la Cie Super Super

]]>
http://www.mjc-voiron.org/2018/07/tres-nombreux-public-pour-la-derniere-journee-demotions-de-rue/feed/ 0 11405
Vendredi 20 juillet, avant dernière journée du festival http://www.mjc-voiron.org/2018/07/vendredi-20-juillet-avant-derniere-journee-du-festival/ http://www.mjc-voiron.org/2018/07/vendredi-20-juillet-avant-derniere-journee-du-festival/#respond Wed, 25 Jul 2018 12:07:23 +0000 http://www.mjc-voiron.org/?p=11342 16H - Rendez-vous est donné au coeur du quartier Baltiss.

En cet après-midi de vacances scolaires, les enfants peuvent s’initier gratuitement aux arts du cirque. Alice leur propose cerceaux et rouleaux pour jouer aux équilibristes et de quoi s’essayer au jonglage.

On peut aussi fabriquer des bolas avec Nadine.

Une introduction parfaite au 1er spectacle du jour : du cirque avec la compagnie Cirqmü.

18H – Compagnie Cirqmü

Le terrain de pétanque s'est transformé pour une soirée en piste de cirque. Les enfants, comme toujours pour Émotions de Rue, sont installés aux premières loges, sur la moquette violette. Derrière eux, sur les chaises, les adultes attendent aussi. Il y a du monde, malgré un ciel de plus en plus menaçant.

Quelques difficultés techniques, invisibles aux yeux du public : un problème électrique ... un habitant a même proposé de brancher la sono chez lui.

Heureusement, tout se met en place à temps, et le spectacle peut commencer à l’heure.

Les trente jeunes artistes de Nancy, âgé(e)s de 9 à 14 ans, font escale à Voiron durant leur tournée d'été de trois semaines.

Ils nous offrent une démonstration complète des arts du cirque : échasses, massues, balles de jonglage, portés, acrobaties, monocycle …

Les circassiens sont accompagnés par de jeunes musiciens : saxo, clavier, batterie, guitare, basse, cuivre, flûte …

La compagnie maitrise les arts de la scène : musique live, jeux scénique, comédie, jeu avec le public … Nous avons là affaire à des artistes complets ! Et très professionnels, car le vent souffle, la température baisse et les feuilles volent, mais rien ne vient perturber leur prestation. Bravo à eux !

Le spectacle se termine juste à temps avant que l’orage n’éclate. Le public part un peu précipitamment. Vite, il faut mettre les instruments à l’abri, ranger les chaises et attendre que cela passe.

Pendant ce temps-là, sous le préau de l'école Jules Ferry, le spectacle “Rejoindre le papillon” se prépare, alors que la pluie tombe toujours …
Des sms sont envoyés, pour prévenir les uns et les autres que le spectacle, qui devait se jouer dans le jardin de ville, est maintenu.

20h – « Rejoindre le papillon » par la Compagnie Solsikke

Petit à petit les courageux arrivent, bravant la pluie. Heureusement le vent s’est calmé. L’ambiance est particulière : le ciel est gris, avec quelques trouées lumineuses. Une ambiance calme, propice au spectacle qui va suivre.

Le public a pris place, sur la moquette comme toujours. Cette fois pas de chaises, une demande de la compagnie … mystère ! Sur l’espace scénique, un banc et c’est tout.

Une bande son démarre. Des voix. Des témoignages. On tend l’oreille pour saisir ce qui est dit. Cela parle d’annonce, de ressenti, de “nouvelle” qui vous tombe dessus, de monde qui s’écroule, d’une vie rêvée qui s'enfuit … Dur…

Mais de quoi parle-t-on ? On parle de naissances et d’enfants différents.

Les danseurs entrent en scène, presque hagards. Le jeu des corps commencent. Ils expriment la stupéfaction, la colère, la douleur et la culpabilité de deux êtres qui doivent affronter ensemble et individuellement le choc d’une vie bouleversée. Comment porter l'autre quand soit même on ne tient pas debout ?

Deuxième séquence de témoignages. Les postures changent. La douleur est toujours là, mais les gestes sont moins violents. La résignation. Cette vie particulière à mener coûte que coûte, dans un monde et dans un entourage qui ne comprend pas toujours. Une lutte. Les corps pourraient être ceux du couple comme ceux du parent et de son enfant.

Puis l’acceptation. Une forme de lâcher prise. Comprendre la différence pour mieux vivre avec et ne plus lutter contre. Cette différence fait partie de l’enfant. Elle est l’enfant. Les corps nous montrent que l’espoir est permis, que la vie peut être belle quand même.

Mais les moments difficiles sont encore présents et le seront toujours. Les corps chutent à nouveaux. Il faut savoir demander de l’aide. Cette aide, le public l’apporte aux danseurs qui tendent la main. Ensemble ils se soutiennent et se portent. Avec ce soutien, on retrouve la force nécessaire pour aller plus loin.

Les danseurs, droits, s'éloignent, comme chargés d’une force nouvelle.

Beauté du spectacle vivant et des relations toujours uniques qui se nouent avec les “spéct-acteurs” : une jeune fille “différente” du public les suit, elle veut les accompagner et les aider encore.

Puis ils reviennent tous les trois pour remercier le public.

Une fable émouvante et poétique, sur un sujet dur, mais pleine d’espoir, qui interroge chacun sur sa capacité à affronter les difficultés et sur la place de l’autre et son aide.

Ainsi se termine cette journée de festival, sur une note lumineuse malgré un ciel gris.

 

Amandine Alloncle
Et le club photo de la MJC

 

]]>
http://www.mjc-voiron.org/2018/07/vendredi-20-juillet-avant-derniere-journee-du-festival/feed/ 0 11342
Émotions de Rue met l’Europe à l’honneur pour le 14 juillet http://www.mjc-voiron.org/2018/07/emotions-de-rue-met-leurope-a-lhonneur-pour-le-14-juillet/ http://www.mjc-voiron.org/2018/07/emotions-de-rue-met-leurope-a-lhonneur-pour-le-14-juillet/#respond Mon, 23 Jul 2018 20:41:31 +0000 http://www.mjc-voiron.org/?p=11248 Samedi 14 juillet, la pluie menace de tomber sur Voiron. En ce jour de fête nationale, les rues sont presque désertes ; la ville est bien triste. On est loin des rassemblements qui se tiendront le lendemain pour la finale de la coupe du monde de football.

Mais le foot n’est pas seul à rassembler les gens, le festival Émotions de Rue tient aussi ce rôle-là à Voiron. Ce jour du 14 juillet, il nous a donné rendez-vous dans la cour de l’école Jules Ferry, un nouveau lieu pour le festival, qu’il risque bien d’adopter tant il présente des avantages.

Légèrement isolée du centre-ville, l’école Jules Ferry reste en effet facilement accessible ; elle offre un espace extérieur - cour d’école - non négligeable avec une possibilité d’abri grâce à ses deux préaux qui demeurent en extérieur.

Bien que le ciel soit très nuageux tout au long de l’après-midi, la pluie n’est pas tombée avant 19h30, de manière à ne pas compromettre le travail de la compagnie Girouette venue présenter ce jour-là sa pièce de théâtre jonglé « Ce ne sera pas long ». Heureusement donc que cela n’a pas été trop long…

Deux comédiens-jongleurs, Martin BdM et Juliette Hulot occupent la scène installée dans la cour d’école. Leurs personnages de Greg et Natacha sont tous droits issus d’un obscur organisme de la Commission Européenne à Bruxelles, le bien connu Comité Européen de Supervision des Festivités et Actions Culturelles Communales et Intercommunales et de Promotion des Savoir-Faire Régionaux.

Martin et Juliette se sont d’ailleurs tous deux rencontrés à Bruxelles, cette ville où l’administration européenne est omniprésente, alors qu’ils étudiaient à l’École Supérieure des Arts du Cirque (ESAC). C’est de là que leur est venue l’idée de créer le duo « Greg et Natacha » et de créer ce spectacle qui nous plonge dans l’univers de la technocratie européenne.

Greg et Natacha sont ici pour inspecter dans les moindres détails l’organisation du festival. Le respect des lois et des normes européennes, qu’ils maitrisent sur le bout des doigts, est au centre de leurs préoccupations. Ils commencent d’ailleurs leur intervention en déblatérant toute une série de décrets et de procédures aussi incompréhensibles les unes que les autres. Mais ils dérapent assez vite, optant finalement pour un langage beaucoup plus visuel et gestuel, compréhensible cette fois-ci par tous. Tandis que nos deux compères se laissent dépasser par leurs émotions naissantes, leur présentation se transforme en conférence jonglée.

Étouffée par toute la bureaucratie de Bruxelles, l’Europe semble à nouveau saisissable. En ce moment de fierté nationale, quoi de plus étonnant que de redonner du sens à l’Europe, ses principes, ses symboles, ses pères fondateurs ?

Décidément, Émotions de Rue n’a pas fini de nous surprendre ! Et cela fonctionne, les voironnais ayant été nombreux à répondre positivement à l’invitation et à se laisser embarquer dans cette aventure…rebondissante.

Garance Charlot

 

"Ce ne sera pas long" par la Cie Girouette

]]>
http://www.mjc-voiron.org/2018/07/emotions-de-rue-met-leurope-a-lhonneur-pour-le-14-juillet/feed/ 0 11248
Du cirque amateur et une création 2018 pour la 3ème journée d’Émotions de Rue http://www.mjc-voiron.org/2018/07/du-cirque-amateur-et-une-creation-2018-pour-la-3eme-journee-demotions-de-rue/ http://www.mjc-voiron.org/2018/07/du-cirque-amateur-et-une-creation-2018-pour-la-3eme-journee-demotions-de-rue/#respond Tue, 17 Jul 2018 14:54:45 +0000 http://www.mjc-voiron.org/?p=11118 Stage et Ecole de Cirque de la MJC

La soirée du 13 juillet a joyeusement commencé sur la place de l’Europe, avec des numéros de jonglage, d’équilibrisme et de pirouettes des enfants du stage de cirque encadré par Thibault  de la compagnie « Non de Non ».

Sur la même scène, le groupe adulte de l’école de cirque de Voiron, encadré par Guillaume Lamour, s’est ensuite représenté. « Voyages », c’est le titre de leur spectacle, qui nous emmène sur des terres étranges…On y suit les aventures d’un couple de touristes partis à la découverte de nouveaux horizons. En chemin, ils découvrent des paysages exotiques et font des rencontres quelque peu…étonnantes ! Une proposition de qualité qui a ravi le public de la place de l’Europe et donné peut-être l’envie aux jeunes circassiens en herbe de continuer à s’entraîner.

 

"Liberté" par la Cie Naüm

Pas tard, la compagnie NAÜM nous a offert sa toute nouvelle création « Liberté ». NAÜM mêle à la fois musique et théâtre. Les deux comédiennes Sandrine Charrat et Muriel Gleize nous ont fait rire et nous ont surpris. Une belle garde-robe rose a volé à travers la scène au son du saxo baryton et d’une batterie de cuisine.

Cette soirée a provoqué de nombreux HOOOOooo ! et aussi de beaux WAHOOOoooo! dans le public âgé de 7 à 77 ans. Je souhaite une longue vie à ce spectacle. J’ai le T-shirt et le badge en attendant la suite du triptyque : Égalité et Fraternité.

Isabel Dumontaux, Garance Charlot
Avec le club photo de la MJC

]]>
http://www.mjc-voiron.org/2018/07/du-cirque-amateur-et-une-creation-2018-pour-la-3eme-journee-demotions-de-rue/feed/ 0 11118
De beaux moments de partage au Jardin de ville http://www.mjc-voiron.org/2018/07/de-beaux-moments-de-partage-au-jardin-de-ville/ http://www.mjc-voiron.org/2018/07/de-beaux-moments-de-partage-au-jardin-de-ville/#respond Tue, 17 Jul 2018 07:46:01 +0000 http://www.mjc-voiron.org/?p=10989 Émotions de Rue édition 2018 s’est poursuivi ce mercredi 11 juillet
au Jardin de ville,
avec le traditionnel après-midi jeune public.

Les familles ont, cette année encore, bien profité des moments de jeux entre les enfants et des activités partagées parents-enfants, autour des stands habituels, tenus par les partenaires de la MJC :

  • la Médiathèque de Voiron et Livres à Vous animaient un atelier créatif avec Isabel Dumontaux, qui proposait d’habiller un arbre avec de petites constructions en papier coloré à la manière de Clotilde Perrin, invitée au festival Livres à Vous 2018,
  • les ambassadeurs du tri du Pays Voironnais avec Simon, qui proposait des jeux sur le thème du tri sélectif,
  • la ludothèque de Voiron, avec les très prisés jeux en bois,
  • le centre social Charles Béraudier et le RIH (Relais Initiatives Habitants) avec Laurence, qui proposait un atelier d’arts plastiques utilisant des matériaux de récupération.

Et tous les visiteurs, petits et grands, voironnais pour la plupart, venus très nombreux à ce rendez-vous désormais incontournable de l’été ont été enchantés par les trois compagnies invitées cette année.

Ateliers et animations

 

L’espace de l’exposition « La Manufacture Sonore » de la compagnie
Les Petits Détournements
n’a pas désempli de l’après-midi.

A partir de vieux objets du quotidien, détournés de leur usage habituel et tout droit sortis d’une brocante, des musiciens loufoques et inventifs ont imaginé des instruments originaux !

Ces sculptures musicales et interactives ont permis aux visiteurs de s’exprimer en rythme et en bruits divers, animant de leurs mains ces objets du grenier et créant un univers sonore étonnant et ludique !

Quelle joie de découvrir les sonorités du xylophone de fers à repasser anciens, du piano à louches et bouteilles, de l’orgue de barbarie à chaussures ou de la batterie en tuyaux de pvc…

Sensations, écoute, découverte…comme il était indiqué à l’entrée, « il est interdit de ne pas toucher » !

"La Manufacture sonore" par la Cie Les Petits Détournements

 

Sous les sapins du jardin de ville et entourée de tentures de tissus, la compagnie La Remueuse avait installé son petit théâtre de marionnettes et ses gradins.

Monsieur Alexandre annonce les numéros et Monsieur Pierre amène les accessoires…

Les petits suivent des yeux les marionnettes « faites maison », Zaza la trapéziste ou Monsieur Herbert Fil-de-Fer.

Des bruits de moteurs, du suspens, des kazous et un accordéon, entre autres, « le petit Plumo », avec sa poésie, sa tendresse, son humour provoquant les rires et sa douceur, a ravi petits, tout-petits et grands.

"Le petit plumo" par la Cie La Remueuse

 

 

Enfin, la Compagnie Non de noN nous a livré une super recette
de beurre de cacahuètes,
« Pindakaas » en hollandais.

Josiane, débordante d’énergie et Bernard, sérieux et appliqué, deux cuisiniers acrobates, ont décortiqué, concassé, émietté, mixé, mélangé afin d’obtenir et tartiner la fameuse recette.

Et tout ceci à leur manière, tout en portés circassiens, équilibres, jonglages, percussions culinaires, avec humour et pédagogie et sur une scène jonchée de cacahuètes !

Les spectateurs ont eu l’intuition que Josiane et Bernard avaient ressenti quelque chose, un trouble entraîné par leur proximité…sont-ils tombés amoureux ?

"Pindakaas" par la Cie Non de noN

 

Nouveauté cette année : la présence de Radio Couleur Chartreuse,
radio locale
basée à Saint-Laurent-du Pont.

En partenariat avec un atelier d’enfants, « les petits Reporters de la MJC », le plateau radio monté pour l’occasion au Jardin de ville a servi à réaliser des interviews des artistes, des intervenants de la MJC, des spectateurs et des captations sonores.

Vous pourrez écouter la retransmission dans l’émission « Bouillon de Chartreuse » qui sera diffusée (à confirmer) les 28 et 29 juillet à 11h, ainsi que les 4 et 5 août à 11h aussi, sur le site de la radio :

http://www.radio-couleur-chartreuse.org/index.php/ecoutez-le-direct/

L’émission sera aussi disponible en podcasts, c’est-à-dire à télécharger et réécouter quand on veut :

http://www.radio-couleur-chartreuse.org/index.php/bouillon-de-chartreuse/

Encore bravo aux petits reporters - Flore, Célia, Sarah, Clervis, Kayila, Théotime, Yohan et Zaccharia (et Anil, malheureusement absent) - ainsi qu’à leur animatrice Alice, pour avoir cherché des renseignements sur les compagnies, préparé leurs questions et surtout eu le courage de les poser aux artistes !

 

La MJC prouve une fois de plus cette année son talent pour dénicher des artistes qui nous font rêver, sa capacité à rassembler et a offert à tous une pause enchantée. Le plaisir de la découverte, celui d’être ensemble, le partage, l’écoute, l’humour, la communication, quelles belles valeurs pour un mieux vivre-ensemble !

 

Francine Jacquet
Avec le club photo de la MJC de Voiron

 

Reportage TéléGrenoble

TéléGrenoble a réalisé un reportage sur cet après-midi jeune public du festival
Émotions de Rue, diffusé dans le JT des Voironnais du 11 juillet 2018.

]]>
http://www.mjc-voiron.org/2018/07/de-beaux-moments-de-partage-au-jardin-de-ville/feed/ 0 10989
Une première journée très aquatique pour le festival Émotions de Rue http://www.mjc-voiron.org/2018/07/une-premiere-journee-tres-aquatique-pour-le-festival-emotions-de-rue/ http://www.mjc-voiron.org/2018/07/une-premiere-journee-tres-aquatique-pour-le-festival-emotions-de-rue/#respond Tue, 10 Jul 2018 12:41:34 +0000 http://www.mjc-voiron.org/?p=10877 Samedi 7 juillet  Émotions de Rue a été inauguré avec les spectacles de la Cie C’est pas Grave, place de l’Europe, et le groupe des Funky Sardines, square Brameret.

Le festival Émotions de Rue a démarré ce samedi avec une bonne dose d’humour ! Les voironnais ont pu assister à deux spectacles de rue tout public et découvrir Roméo dans La baignoire, un Roméo et Juliette revisité par les clowns shakespeariens de la Cie C’est pas Grave et le Récital aquatique des merveilleuses Funky sardines ! Alliant humour, talent et émotions, les artistes ont fait vivre de très bons moments à un public largement conquis, dans une ambiance très aquatique.

Cette première journée s'est terminée par un repas partagé avec l'équipe d'organisation, les bénévoles et les deux compagnies au square Brameret, un moment convivial pour tous-tes celles et ceux qui mettent la main à la pâte pour ce temps fort estival.

C. Gapenne, G. Charlot

"Roméo dans la baignoire" par la Compagnie C'est pas Grave

Récital aquatique par les Funky Sardines