Applaudissements et big up pour les intervenants d’Accompagnement à la Scolarité

Il est 17h. Les enfants et les jeunes arrivent, parfois ils ont l’œil qui frise et on imagine leurs sourires sous leurs masques. On est content de se voir quand même. Nous aussi, nous sourions avec nos yeux pour que le contact passe. Comment s’est passée la journée ? C’est dur, mais ils tiennent le coup, tout au long de ce nouveau confinement.

Tout le monde se lave les mains.  Une intervenante désinfecte les tables. Les fenêtres grandes ouvertes pour un petit quart d’heure laissent entrer l’air froid. “Personne n’attrapera le Covid, mais on aura tous la crève !” plaisante un intervenant. On rit, un peu jaune, mais l’atmosphère chaleureuse des séances d’accompagnement à la scolarité est sauvegardée, même s’il y a moins de monde que d’habitude. Chaque soir, ils et elles arrivent à l’heure, ils et elles sont à leurs postes et tiennent le cap.

C’est calme, comme une parenthèse hors du temps, et chacun semble bien conscient que c’est important d’être là, important de pouvoir continuer à apprendre, de pouvoir continuer à aider. Important d’être ensemble. Tous dans le même bateau, contre vents et marées. Et même ceux qui ne sont pas là, les intervenants qui accompagnent les jeunes à distance, en visio, et ceux qui ont dû à contre-coeur s’arrêter pour se protéger et protéger leurs proches. Ils piaffent, ils s’impatientent, ils continuent d’appeler et de demander des nouvelles. On se dit qu’on a eu raison d’embarquer avec eux, ces intervenants… Une vraie équipe, une belle équipe, notre équipage. Qu’on a de la chance de pouvoir compter sur eux dans la tempête.

On a envie de leur dire MERCI. En attendant l’éclaircie.

Articles similaires

Aucun commentaire

Déposer une réponse