Rétrospective de la dernière journée d’Emotions de Rue, le samedi 20 juillet 2019

Voilà déjà trois week-end que le festival Émotions de rue anime et égaye le jardin de ville, les préaux d’écoles ou les places voironnaises .

Samedi 20 juillet, dernier jour, deux spectacles étaient programmés :

-à 17 h "Tout ira bien" avec la compagnie Dé-chainée

-à 18h "Frigo, opus 2" avec la compagnie Dis bonjour à la dame .

Pour cette dernière soirée la météo n’était pas menaçante et les spectacles ont pu se dérouler là où ils étaient prévus, place de l’Europe et dans  la cour de l’école Jules Ravat .

Le public était une fois de plus au rendez vous : des habitués mais aussi des visages nouveaux et puis des enfants ,beaucoup d’enfants , yeux et oreilles grands ouverts ! L’un d’entre eux sera d’ailleurs la vedette de "Frigo" !

Tout ira bien

Le décor est planté : la cuisine de Dolorès ; rien n’a été oublié même le poisson "rouge" dans le bocal !

La vie de Dolorès est une bataille quotidienne : au chômage elle se bat avec la paperasserie, les messageries anonymes des répondeurs téléphoniques qui finissent par la "planter" au bout d’interminables minutes et d’injonctions laconiques : taper 1 taper 2, puis 3 , 4 ,5 ….. Humour oui, mais  grinçant, on rit …. jaune.

Les spectateurs applaudissent, probablement que ce qui est dit là sur un mode comique, n’est pas sans leur rappeler quelques situations vécues !

Heureusement Dolorès  n’abandonne jamais, elle veut garder espoir. Dans sa cuisine, en préparant des petits plats , elle livre bataille, puis brave tous les temps pour participer à des concours proposés aux chômeurs, et qui promettent trois fois rien !

Dolorès est drôle, agitée, burlesque, attendrissante et le public l’a adorée.

 

Frigo [Opus 2]

Il arrive chapeau melon, gros nez et pardessus noirs ; c’est un clown, un vrai !

Le piano l‘accompagne et le fera pendant tout le spectacle. La musique a sa place, elle rythme le jeu.

C’est un "clown-savant fou" avec un projet délirant, une idée fixe : faire décoller son vieux frigo ; il s’affaire pendant tout le spectacle à monter sa machine branchée de toutes parts !

Le public est pris comme témoin de ce bricolage dément et y participe peu ou prou. Les mimiques et expressions pleines d’humour et de drôleries du clown tiennent lieu de parole et les spectateurs sont pris dans ce jeu de regards. L’improvisation fait partie du jeu et le public y tient son rôle créant des situations irrésistibles.

Le final est  une surprise voire deux … que nous ne dévoilerons pas.

Les spectateurs ont été  enthousiasmés, les enfants "bluffés" avec des étincelles dans les yeux !

Émotions de rue 2019 est terminé, on attend avec impatience l’été prochain et sa prochaine programmation.

Christiane

Aucun commentaire

Déposer une réponse