Emotions de Rue : vidéo du mercredi 12 juillet au jardin de ville

©Claude Ruget

Dans le cadre d’Émotions de rue 2017, la MJC de Voiron organisait ce mercredi 12 juillet un après-midi jeune public au jardin de ville à Voiron.
Les enfants et les familles, venus très nombreux, ont alternés, de 14h à 18h, entre les ateliers et les spectacles proposés, pour le plus grand plaisir de tous, le soleil étant lui aussi de la partie.
Et même de la party ! Car c’était à une vraie fête que petits et grands étaient conviés !
Notamment avec le bal « Disco Z » de la Compagnie Les Zinzins, « bal déglingué pour marmots à paillettes » ; ils ont, depuis la scène centrale, enchantés et fait danser un public conquis !
Les Zinzins nous ont aussi offert, avec les enfants participants, le rendu du stage des vacances créatives des jours précédents : « Radio Zinzin », « émission spectaculaire », jouée deux fois dans l’après-midi.
Les enfants ont chanté leurs chansons créées pendant le stage avec les artistes et présenté le contenu de leur émission radio, mise en scène et en jeu pour l'occasion.
La Compagnie Commun Accord a elle aussi joué deux fois son spectacle de cirque durant l’après-midi, devant un parterre d’enfants à l’attention suspendue :  « Débrouille-toi ! », une création 2017, ou comment se sortir de situations imprévisibles sans perdre la face, toujours avec sourire et bonne humeur et des acrobaties bien sûr !
Au vu de la longue file d’attente à l’entrée, tous ont été charmés par le manège magique « Le Contrevent »de la Compagnie Grandet Douglas.
Le Contrevent est une balance, mettant en contrepoids un piano et un tapis volant, dans un décor magnifique de fer forgé, vieux livres, bonbonnes d’eau bleue, scaphandre et ancre marine...véritables appels à l’imaginaire !
Fragile et hypnotique, ce manège, constamment en équilibre, est un appel à la rêverie douce au son du piano, à la magie de l’apesanteur...
Les enfants ont également pu tester les animations proposées : l’atelier d'arts plastiques mis en place par la Médiathèque, l'atelier créatif avec le Centre social Béraudier, de l'exploration musicale avec le Conservatoire,  des contes avec le « Ramasse-Rêves» et des jeux en bois avec l’Arche aux jouets de Fontaine.
Entre chaque atelier ou spectacle, chacun a pu se désaltérer au bar à sirops tenu par les bénévoles du festival.
F. Jacquet

 

Aucun commentaire

Déposer une réponse