Meilleurs vœux pour l’année 2016

0

voeux 2016 2-page001

Dessiner le visage du bonheur…

Il est de tradition, à chaque début d'année, de se souhaiter mutuellement "le bonheur" pour l'année qui vient. Mais c'est quoi, finalement le bonheur ? On le reconnaît, dit le poète (Prévert ? Jules Renard ?) au bruit qu'il fait en partant. Ce serait bien dommage, n'est-ce pas, d'attendre qu'il disparaisse pour s'aviser, trop tard, de son existence.

L'idée d'un "Bonheur National Brut", en référence au "Produit National Brut" dont on sait désormais qu'il peut être trompeur, nous vient du Bhoutan. L'idée est belle, et elle voyage. C'est sur cette idée du bonheur, du bonheur ici et maintenant, cette année et les suivantes, en pays voironnais, que nous avons choisi de travailler tous ensemble à la MJC.

D'abord, le connaître, le reconnaître. En parler. Nous dire les uns aux autres ce qui nous rend heureux, ce qui nous manque pour l'être. Découvrir que le bonheur des uns n'est pas le bonheur des autres, mais qu'il peut le devenir par le partage... et qu'en le partageant on le multiplie.

Cette année, nous nous retrouverons aux rendez-vous du jardin, pour la découverte des légumes, des aromates, des fleurs, des graines, et pour profiter du lieu en famille, entre amis. Il y aura des rendez-vous de vacances, avec des ateliers parents-enfants pour partager des découvertes et de la créativité. Des ateliers participatifs pour vivre des moments de bien-être. Des rencontres dans le hall de la MJC. Des concerts. Des soirées de réflexion.

Tous ceux qui voudront bien participer sont les bienvenus, que ce soient les adhérents, les amis non adhérents, ceux qui ne font que passer, les associations et les structures sociales ou culturelles. Tous ensemble pour "dessiner le visage du bonheur".

… malgré une situation compliquée.

Quelques mots pourtant, moins "heureux", de notre réalité financière. Suite à une baisse importante et répétée de la subvention municipale, nous avons dû faire des choix. Refuser de licencier, mais accepter que les cinq personnes qui sont parties, soit à la retraite, soit pour fin de contrat, soit pour des motifs personnels ne soient pas remplacées ou à minima. Nous restons conscients que cela représente, pourtant, autant d'emplois en moins pour des jeunes qui pouvaient les espérer, un surcroît de travail pour les autres, et une diminution, que nous avons voulu limitée, des services rendus à la population.

Ce que nous avons refusé de sacrifier, c'est l'esprit "éducation populaire". Nous comptons, plus que jamais, sur les associations amies, sur les nombreux et nombreuses bénévoles qui font vivre une part importante de nos activités. Mais nous cherchons aussi des financements supplémentaires et diversifiés par le biais du mécénat. Le Pays Voironnais compte de nombreuses entreprises dont certaines pourraient nous aider. Si vous avez des idées, des contacts privilégiés, merci de nous en faire part.

Les élus de la MJC

(Copie jointe de l'article du DL du 9 décembre 2015 sur la situation de la MJC)

Article DL du 9 décembre 2015

Article du Dauphiné Libéré  - 9 décembre 2015

Aucun commentaire

Déposer une réponse