Juliana Notari, marionettes miniatures… do Brasil

dossier vielles boites p1Quoi ?

Entrez dans les "Vieilles boîtes"

"Les Vieilles boîtes", cest un projet mené au cours d'une résidence de l'artiste, dans deux maisons de retraites, à Voiron et à Saint Laurent du Pont. Le résultat final présente des spectacles de trois minutes, pour spectateur unique, à découvrir dans des petites boîtes, où un personnage partage des tranches de vie, des souvenirs, des expériences, inspirés par les rencontres faites lors de ces séjours en maisons de retraite.

Le thème de la vieillesse, choisi comme point de départ par Juliana Notari, lui a permis d'interroger ce moment de vie, entre habitudes, sagessse et solitude. "Les Vieilles boîtes" concentrent les essences d'instants poétiques. L'idée principale est d'extraire de cette poésie du quotidien, ce qu'ont de plus touchant des personnages ayant parcouru un long chemin.

 

 

 

Affiche "Thé avec..."Thé avec...

Venez partager 3 minutes avec Luzia. Dans son ancienne cuisine portugaise décorée de traditionnels azulejos, cette vieille dame aveugle attend toujours quelqu'un pour servir le thé. C'est elle qui apporte les madeleines, sous forme de touchantes réminiscences . La théière, les tasses, la boue à thé et le sucrier... tout se transforme en scènes du passé de Luzia. Une manière un peu magique pour elle de raconter son histoire, autour d'un thé de souvenirs.

10h-12h rue Adolphe Peronnet

 

 

 

 

Affiche L'Amour est rienL'amour est rien

"Ahhh l'amour..." Tout le monde parle de l'amour, tout le monde cherche l'amour, mais au fait, c'est quoi l'Amour ? Dans un décor surréaliste, une vieille femme raconte sa vie passée de circassienne. Amours et amitiés, souvenirs laissés dans les objets qui peuplent son quotidien... Une parenthèse poétique à découvrir.

14h30-16h30 place Saint Bruno

 

 

 

 

Qui ?

Juliana NotariLa Cie DuoAnfibios

Fondée au Brésil en 2004 par la marionnettiste Juliana Notari, la Cie DuoAnfibios est née d'un groupe de recherche sur le théâtre pour enfants et sur le théâtre d'animation, au sein de l'Université de Sâo Paulo. La compagnie a toujours travaillé avec plusieurs collaborateurs. Elle a réalisé des tournées en Argentine, Bolivie, Brésil, Espagne et au Mexique. De retour en Europe en juin 2014, elle a mené à terme sa création "L'Amour est rien", dans une maison de retraite sarthoise.

 

 

 

 

Aucun commentaire

Déposer une réponse