Chanson française couleur blues (8 novembre)

Nicolas Vitas et Gérard Védèche ont ouvert la saison avec gaieté, humour... et blues.

N Vitas 1 credit C MoiroudRien d'incongru à ce mélange des genres ! Il est le fruit d'un parcours et de la volonté Nicolas Vitas, celle de chanter ses propres textes en gardant à l'oreille les sonorités blues dans lesquelles il a trempé les cordes de sa guitare folk dès ses débuts dans la musique.

Très chic dans ses souliers orange, il fait le tour de ses influences rock n'roll et blues avec des accents de chanson française. Gérard Védèche l'accompagne de ses cordes métalliques sur les routes de son album, "Des Airs", plutôt fourni en calembours et notes de swing mais aussi emprunt de nostalgie et de mélancolie. Tous deux jouent avec le public, la chanson française et un panel d'émotions à partager.

Car dans ses textes, Nicolas Vitas parle de la vie quotidienne, de la vie de couple ou de célibataire, de gourmandise... et des états d'âme en tous genres qui égrainent le quotidien. Sans oublier quelques clins d’œil à la littérature et à la chanson française, le tout teinté d'une couleur blues qui se diffuse dans les textes par le son. « Je fais du blues et du rock n'roll depuis 20 ans, explique le chanteur-compositeur interprète. Ce qui m'intéresse, c'est d'apprendre à aller à l'essentiel et d'être naturel. Une fois les chansons écrites et composées, il s'agit de les donner au public en revenant à l'instant émotionnel où j'ai écrit la chanson. »

Merci à Elisabeth Dreneau et Claudine Moiroud, membres du club photo, pour les clichés de la soirée.  Droits réservés.

Aucun commentaire

Déposer une réponse